Actualités icone rss

Habitation

Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation | Québec - Jeudi, 4 mars 2021
 

Le gouvernement du Québec investit plus de 1,4 M$

Les premiers locataires du projet d'habitation Réinvente-Toit, à Salaberry-de-Valleyfield, ont emménagé dans leur nouveau milieu de vie. Cet immeuble de 16 logements destinés à des personnes en situation d'itinérance en processus de désintoxication est une initiative du Centre sur l'Autre-Rive, soutenue financièrement par la Société d'habitation du Québec (SHQ). Il a été bâti grâce à un investissement totalisant près de 4 M$.

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, et le député de Beauharnois, M. Claude Reid, ont tenu à souligner cet heureux événement.

Rappelons que la SHQ, par l'entremise de son programme AccèsLogis Québec, a versé une subvention de plus de 1,4 M$ pour la construction de cet édifice de trois étages qui est situé sur la rue Notre-Dame. La SHQ garantit également le prêt hypothécaire de plus de 1,8 M$ contracté par le Centre sur l'Autre-Rive. La Ville de Salaberry-de-Valleyfield a pour sa part alloué au projet un montant de près de 573 000 $.

L'immeuble Réinvente-Toit comprend une cuisine et une salle communautaires ainsi qu'un espace multifonctionnel, et est situé à proximité de tous les services.

Citations :

« Aujourd'hui, nous soulignons l'entrée des premiers locataires dans un nouvel immeuble de 16 logements abordables destinés à des personnes en situation d'itinérance, à Salaberry-de-Valleyfield, dont la construction a été rendue possible grâce à un investissement de 1,4 M$ de notre gouvernement. C'est toujours une fierté lorsque nous parvenons à donner vie à de tels projets, car nous sommes bien au fait que les besoins sont grands en habitation et j'en fais une priorité en tant que ministre des Affaires municipales et de l'Habitation. Le projet du Centre sur l'Autre Rive est un bel exemple de toute cette mobilisation et de tous ces efforts. »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation

« Je félicite le Centre sur l'Autre Rive pour cette belle initiative qui permettra à des personnes qui ont des besoins particuliers de bénéficier d'un environnement sécuritaire et adapté à leur condition. Cet investissement démontre bien notre intention d'améliorer la qualité de vie de toute la communauté de la circonscription de Beauharnois. »

Claude Reid, député de Beauharnois

« L'attente des derniers mois aura demandé de la résilience et de la patience, mais nous pouvons enfin crier victoire. C'est un honneur pour la Ville d'avoir contribué à la réalisation de ce projet. Réinvente-Toit sera d'une aide inestimable pour ses futurs occupants et aussi pour leurs proches. »

Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield

« Cela nous a pris sept ans de travail, entourés d'une équipe et de partenaires investis, pour concrétiser ce projet formidable. Nous sommes sincèrement convaincus que Réinvente-Toit nous permettra d'aider les personnes ayant un problème de dépendance et d'itinérance à se réinsérer socialement dans notre communauté et à devenir des citoyens épanouis. »

Linda Vincent, présidente du Centre sur l'Autre-Rive

Faits saillants :

  • Le Centre sur l'Autre Rive a été fondé en 1992 à Salaberry-de-Valleyfield. C'est un centre d'aide qui s'adresse exclusivement aux hommes et dès le début, il s'est donné comme objectif de soutenir les plus démunis.

  • Tous les locataires de l'immeuble Réinvente-Toit bénéficient du Programme de supplément au loyer de la SHQ, ce qui leur permet de débourser seulement 25 % de leur revenu pour se loger. Cette aide additionnelle de plus de 275 000 $, répartie sur cinq ans, est assumée à 90 % par la SHQ et à 10 % par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

  • Le Centre sur l'Autre-Rive a également reçu 30 000 $ de la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield.

  • Depuis 2018, la SHQ est associée, avec son programme AccèsLogis Québec, à deux autres projets d'habitation dans la MRC de Beauharnois-Salaberry, qui devraient à terme ajouter 32 logements pour les ménages de cette région. La somme globale investie par les différents partenaires pour permettre ces réalisations est estimée à plus de 7,1 M$.

Chroniques

Relations du travail Santé et sécurité au travail et projet de loi 59 : Où en sommes-nous ?

Par Me Geneviève Perron, avocate au sein de la Fédération québécoise des municipalités