Actualités icone rss

La solidarité municipale s'exprime

Québec - Lundi, 16 novembre 2015
 

À la suite des attentats de Paris, plusieurs personnalités du monde municipal québécois ont exprimé leur indignation en même temps que leur solidarité avec le peuple français.

« C'est avec consternation que nous avons pris connaissance des attentats à Paris. Nous condamnons vigoureusement ces actes de violence. En mon nom personnel et en celui de tous les Montréalais, je tiens à exprimer ma plus profonde tristesse et mes sympathies aux familles et aux proches des victimes. J'ai transmis mes condoléances de vive voix à la maire de Paris, Anne Hidalgo. En ces moments difficiles, les Montréalais sont solidaires des Parisiens et Français touchés par cette terrible tragédie. Nous les accompagnons dans ce chagrin et dans la lutte contre toute forme de violence. Nous leur offrons tout notre soutien. Ce soir, nous sommes tous Parisiens », a déclaré le maire de Montréal, Denis Coderre.

« Ce drame humain laissant plusieurs familles injustement dans le deuil m'attriste énormément et me pousse à continuer de condamner fermement ce type d'événement sans précédent. Au nom de la Ville de Québec et de tous ses citoyens, je transmets mes plus sincères condoléances aux familles des victimes et j'offre mon soutien à la maire de Paris, Anne Hidalgo, et au président de la République française, François Hollande », a fait valoir le maire de Québec, Régis Labeaume.

« Nous devons nous montrer solidaires et faire front commun devant cette attaque contre l'humanité, contre nos valeurs les plus profondes. La pensée unique n'est pas une voie à suivre, peu importe où nous nous situons dans le monde ou quelle que soit notre religion, et rien de justifie de tels actes », a dit la présidente de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy.

« Nous avons tous été ébranlés par ces gestes violents et incompréhensibles. Mes pensées vont aussi au président de la République, François Hollande et à Anne Hildalgo, maire de Paris, qui traversent une période éprouvante et qui soutiennent leur population avec force et courage », a indiqué la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.


Chronique

Relations du travail Projet de loi 110 sur le régime de négociation dans le secteur municipal: nouvelles façons de faire pour le règlement des différends

Par Me Louis-Philippe Bourgeois, CRIA, avocat et conseiller, éthique et déontologie en matière municipale au sein de l'équipe de droit du travail et de l'emploi du cabinet Dunton Rainville.

Le 10 juin dernier, le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire déposait le projet de loi 110 intitulé « Loi concernant le régime de négociation des conventions collectives et de règlement des différends dans le secteur municipal. »