Actualités icone rss

Utilisation et développement de logiciels et matériel libres

Montréal | Mardi, 15 mai 2018
 

Lancement d'une nouvelle politique

Le responsable au comité exécutif de la ville intelligente, des technologies de l'information (TI), de l'innovation et de l'enseignement supérieur, M. François Croteau, annonce la mise sur pied d'une nouvelle politique relative à l'utilisation et au développement de logiciels et matériel libres à la Ville de Montréal, afin de poursuivre ses actions en termes de transparence et d'innovation.  

Avec le lancement de cette nouvelle politique, la Ville de Montréal souhaite encourager l'utilisation et le développement du logiciel et du matériel libres qui offrent de nombreux avantages en termes de qualité et de sécurité de l'information. La Ville maitrise déjà très bien le domaine des solutions libre et utilise plusieurs solutions pour ses besoins internes. Cette politique complète la boucle en encadrant la participation de la Ville à la communauté du libre.

La Ville de Montréal rendra disponible les développements informatiques qu'elle réalisera afin d'encourager le développement technologiques, et de contribuer au bien commun. Les développements informatiques seront rendu disponibles sur une forge publique qui évoluera en continu. La forge est disponible à l'adresse suivante : https://github.com/VilledeMontreal 

« Favorisant la collaboration et le partage, cette nouvelle politique permettra à la Ville de Montréal de rejoindre les leaders dans le domaine du libre. La mise en commun de solutions technologiques nous permet de fournir aux Montréalais des services utiles et de qualité », déclare M. François Croteau. 

La nouvelle politique de la Ville de Montréal permet à l'industrie du libre d'être évaluée sur un pied d'égalité avec toutes les autres industries.

« Dès aujourd'hui, la politique du libre s'applique à toutes les unités administratives de la Ville, et nous recommandons à toute organisation associée à l'appareil municipal de l'adopter », indique M. Croteau.

À la suite de l'adoption de la politique, la Ville de Montréal implantera un comité de gestion du libre qui encadrera, entre autres, l'utilisation et la contribution aux projets libres.