Actualités icone rss

Fin de session parlementaire à Ottawa

Fédération québécoise des municipalités | Québec - Jeudi, 21 juin 2018
 

La FQM solidaire sur la question des échanges internationaux.

Les tensions commerciales avec les États-Unis ont largement teinté les travaux de la session parlementaire qui vient de se terminer à Ottawa. La Fédération québécoise des municipalités (FQM) tient à souligner les efforts soutenus du gouvernement fédéral dans ce dossier, et ce autant pour le bois d’œuvre et le papier journal que pour l’acier et l’aluminium.

« Lorsqu’il est question des industries névralgiques de notre économie, il est important de se serrer les coudes et de faire front commun avec le gouvernement fédéral. Nous devons demeurer vigilants et maintenir la pression concernant le maintien intégral de la gestion de l’offre dans le secteur agroalimentaire », a déclaré le président de la FQM, M. Jacques Demers.

En ce qui concerne les infrastructures, la FQM espère connaître rapidement les modalités de l’entente avec le Québec concernant la phase 2 du nouveau plan fédéral d’infrastructures.

« Nous travaillons depuis plusieurs années au Québec à simplifier les programmes d’infrastructures et à donner une flexibilité plus importante au milieu municipal. Il est nécessaire que l’entente avec le gouvernement du Canada respecte cette nouvelle façon de faire », a ajouté M. Demers.

Rappelons que la FQM a rencontré le Comité permanent des transports, de l’infrastructure et des collectivités de la Chambre des communes le 18 avril dernier à Ottawa pour transmettre aux parlementaires les demandes et les besoins des municipalités, dont une plus grande flexibilité dans l’utilisation des sommes, un allègement de la reddition de compte et une plus grande sensibilité aux réalités municipales.

Concernant l’adoption de la Loi sur le cannabis, la FQM tient à souligner l’apport du Sénat dans ce dossier. La FQM avait profité de son voyage à Ottawa pour rencontrer le comité sénatorial chargé de formuler des recommandations et sensibiliser les sénateurs aux préoccupations du milieu municipal.

« Les municipalités sont déçues de constater que le gouvernement a rejeté les amendements proposés par les sénateurs concernant la culture à domicile. Cela aurait grandement facilité l’application de la Loi, particulièrement dans les régions du Québec. Il reste beaucoup de travail à faire pour permettre l’arrimage de la loi fédérale avec celle du Québec dans le souci du respect de la règlementation municipale. Un dossier que la Fédération suivra de près au cours des prochains mois », a conclu le président de la FQM.