Le régime d’assistance judiciaire d’une municipalité a été introduit dans le corpus législatif municipal en 1996, permettant dès lors aux membres du conseil et aux fonctionnaires municipaux poursuivis en justice de bénéficier d’un appui lorsque l’exercice de leurs fonctions est susceptible de leur causer des pertes financières.