La Cour d’appel a statué que le montant des honoraires des avocats n’était pas protégé par le secret professionnel et que cette information était accessible.