Forum

Veuillez noter que les nouveaux messages dans ce forum devront être validés par l'administrateur avant la parution.

Vous recevrez, sous peu, un courriel vous informant du statut de votre demande.

Espaces verts et criminalité, y aurait-il un lien?

Auteur Message
Jean Côté
Mercredi, 21 septembre 2011
Vert en toute sûreté, bulletin # 3 septembre 2011

Avec les fortes vagues de chaleur en période estivale, on entend de plus en plus souvent parler de l’importance des espaces verts afin de contrer les îlots de chaleur. En zone urbaine, les îlots de chaleur désignent des températures estivales plus élevées de 8 degrés Celsius par rapport à la campagne. Ces îlots se retrouvent souvent dans des secteurs fortement asphaltés et pauvres en végétation. Puisqu’ils sont l’une des causes des épisodes de smog et qu’ils diminuent la qualité de l’air, ils sont responsables de plusieurs problèmes de santé chez les personnes fragiles. L’augmentation de la végétation en milieu urbain contribue donc à atténuer les îlots de chaleur, de par l’ombrage et l’évapotranspiration opérée par les feuilles. Les espaces verts remplissent de nombreuses fonctions environnementales, mais ils permettent aussi d’atténuer plusieurs facteurs de stress inhérents à la vie urbaine. Autre fait intéressant, des études démontrent que la présence de nature en milieu urbain a un effet positif sur la réduction de la violence et de l’agressivité. Ainsi, le taux d’agressions et de violence serait moins élevé chez les personnes habitant dans des immeubles entourés d’arbres que chez celles vivant dans un secteur où la végétation est peu présente. Certaines recherches américaines avancent même que plus les immeubles sont entourés de verdure, moins il y a de crimes perpétrés. Ces données peuvent paraître surprenantes, puisque dans certains cas, la présence de végétation dense peut abaisser le sentiment de sécurité des citoyens. C’est le cas de certains parcs ou de certaines propriétés qui sont cachées par une végétation abondante. Il apparaît néanmoins que la présence d’espaces verts procure des bienfaits environnementaux et sociaux si importants qu’ils influencent positivement, dans une certaine mesure, la santé psychologique des citadins.

Sources :
Institut national de santé publique du Québec. Les
espaces verts urbains et la santé.
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1274_EspacesVertsUrbainsSante.pdf

Sullivan et Kuo (2001) Environment and crime in the
inner city. Does vegetation reduce crime?
http://www.outdoorfoundation.org/pdf/EnvironmentA
ndCrime.pdf