Les municipalités doivent participer au groupe de travail interministériel sur les inondations printanières.