Actualits icone rss

12e dition de la Semaine des rgions

Place aux jeunes en rgion | Qubec - Dimanche, 5 fvrier 2023
 

Des dizaines de milliers d'emplois disponibles : un aller simple pour les régions

La rareté et le mouvement de la main d'œuvre sont des réalités vécues par la majorité des entreprises, en ville, mais également dans toutes les régions du Québec. En effet, les enjeux liés à la disponibilité de personnel se font ressentir ici et là, en témoigne notamment le nombre de postes disponibles en région. À la fin de 2022, il y avait 160 085 postes vacants, soit environ les deux tiers (65 %), qui se trouvaient en dehors des régions administratives de Montréal et de Laval, alors que cette proportion était de 61 % à la fin de 20191. De plus, selon Emploi-Québec, le nombre d'emplois disponibles partout au Québec devrait augmenter au cours des huit prochaines années et toucher un sommet jamais atteint en 20302, donc cette nouvelle réalité durera encore longtemps et nous devrons réfléchir collectivement à des pistes de solution.

C'est dans ce contexte que Place aux jeunes en région (PAJR) a décidé d'organiser la 12e édition de la Semaine des régions sous le thème Les régions recrutent. Du 6 au 10 février prochains, plusieurs activités auront lieu un peu partout au Québec pour y découvrir les perspectives d'emploi et de vie offertes en région. L'objectif est simple, il faut mettre de l'avant les emplois qualifiés qui sont disponibles en région afin d'encourager les jeunes à s'y établir. « Quand on dit qu'il y a de bons emplois en région, on ne parle pas seulement ici de salaires compétitifs, ni d'un meilleur pouvoir d'achat ou d'un meilleur accès à la propriété, ces emplois sont aussi synonymes de qualité de vie, de conciliation travail et vie personnelle, de perspectives de développement. En s'établissant en région, les jeunes adultes peuvent avoir des impacts réels sur les communautés locales ainsi que sur leur attractivité auprès de futurs nouveaux arrivants. », affirme Luc Dastous, président de PAJR.

Le Mouvement Desjardins, présentateur officiel de l'événement depuis plusieurs années, représente un exemple à suivre en matière d'employabilité en région, mais aussi auprès des jeunes. Plus important employeur au Québec, la coopérative compte 59 000 employés, dont 75 % habitent en région et 35 % sont âgés de moins de 35 ans.

Le contexte de pénurie de main d'œuvre amène une grande quantité de défis, mais il est également une source d'opportunités pour les régions du Québec qui pourront se démarquer par les avantages inhérents aux milieux de vie et aux emplois qu'elles ont à offrir. De plus, le momentum ne pourrait être meilleur puisque, depuis quelques années, nous constatons un engouement prononcé pour les régions. Dans son plus récent Bulletin sociodémographique sur la migration interrégionale, l'Institut de la statistique du Québec notait : « Au cours de l'année 2021-2021, 206 700 personnes ont changé de région administrative de résidence au Québec, soit 2,5 % de la population. » Ces tendances sont encourageantes, mais la partie n'est toujours pas gagnée. En effet, bien que les taux d'accroissement des jeunes entre 18 et 35 ans soient en hausse dans la majorité des régions du Québec, nous sommes loin d'avoir rattrapé le vide qui s'y est créé depuis les 30 dernières années.

« Pour la Fédération québécoise des municipalités (FQM), l'arrivée de ces jeunes dans nos régions est le signe que les choses changent, que les régions commencent à récolter le fruit de leurs efforts afin de rendre plus attractifs leur territoire et les multiples potentiels personnels et professionnels de la vie en région. L'arrivée de ces jeunes insuffle une énergie nouvelle, un dynamisme qui rayonne bien souvent au-delà de la municipalité d'accueil. Voilà justement le sujet qui a inspiré la programmation de notre prochaine Journée expertise jeunesse que se tiendra le 9 février dans le cadre de la Semaine des régions. Nous devons être créatifs pour rendre nos régions encore plus attractives » de renchérir le président de la FQM, M. Jacques Demers.

Et si nous devions vous dire une seule chose :

Aux acteurs politiques : L'emploi, c'est fondamental lorsqu'on parle de vitalité et d'occupation du territoire. Les politiques gouvernementales doivent donc être adaptées aux besoins et aux réalités des régions ainsi qu'aux défis auxquels font face présentement les employeurs. Ces politiques doivent aussi permettre l'intégration des jeunes adultes et des nouveaux arrivants dans leur communauté d'accueil. Et pour ce faire, les régions doivent être au cœur de ces décisions.

Aux employeurs régionaux et particulièrement aux PME : Vous avez un rôle important à jouer, soyez attractifs afin d'attirer les jeunes à venir s'établir sur vos territoires. Utilisez les ressources qui sont à votre disposition, les acteurs locaux et nationaux qui ont une expertise dans des domaines variés (recherche de talents, immigration, reprise d'entreprises et bien plus). La synergie des efforts de tous favorisera une meilleure pérennité de nos actions et de nos résultats.

Aux jeunes travailleurs : Soyez curieux et ayez l'esprit ouvert aux nouvelles opportunités d'emploi, à la reprise ou la création d'entreprises et peut-être même à une nouvelle vie en région.

Ensemble, travaillons pour le futur de nos jeunes, de nos employeurs et de nos collectivités!

Cosignataires :

Luc Dastous, président, Place aux jeunes en région
Guy Cormier, président et chef de la direction, Desjardins
Jacques Demers, président, Fédération québécoise des municipalités
Karl Blackburn, président et chef de la direction, Conseil du patronat du Québec

Chroniques

Ressources humaines Inflation et augmentations salariales : synonymes?

Par Catherine Blanger, conseillre en ressources humaines la FQM