Actualités icone rss

Élections fédérales 2019

Québec Municipal | Québec - Lundi, 21 octobre 2019
 

Le Parti libéral du Canada obtient un mandat minoritaire.

Après 40 jours de campagne, les citoyennes et les citoyens du Canada se rendaient aux urnes lundi afin d'élire les 338 personnes qui siégeront à la Chambre des communes pour le prochain mandat. Après 97 % des bureaux de scrutin dépouillés, plus de 17 millions d'électrices et d'électeurs se sont déplacés, pour un taux de participation de 63 %.

Avec 156 candidates et candidats élus ou en tête, le premier ministre Justin Trudeau devra se contenter d'un second mandat minoritaire. En ce qui concerne le vote populaire, les libéraux obtiennent environ 33 % des votes, soit moins que les conservateurs, avec 35 %. Le score représente une perte de 28 sièges par rapport aux élections de 2015.

Andrew Scheer en était à sa première élection à la tête du Parti conservateur. S'il a réussi à augmenter de 23 sièges le résultat de 2015, avec 122 candidates et candidats en tête, ce ne sera pas suffisant pour déloger les libéraux de la première place. Son parti a néanmoins obtenu la plus grande part du vote populaire, avec 35 %.

En troisième place, le Bloc québécois a triplé leur nombre de députés, passant de 10 à 32, faisant des gains principalement aux dépens des libéraux et des néodémocrates. Les troupes d'Yves-François Blanchet obtiendront le deuxième plus important contingent québécois, derrière les libéraux qui y comptent 35 élus ou en tête.

Le Nouveau Parti démocratique, dirigé par Jagmeet Singh, perd 20 sièges par rapport à 2015, et devra se contenter d'une députation de 24 personnes. C'est au Québec que le parti subira la plupart de ses pertes, où il ne restera plus qu'un seul élu.

De son côté, le Parti vert remporte un troisième siège, et un premier en dehors de la Colombie-Britannique, dans la circonscription de Fredericton.

Finalement, en Beauce, le député sortant et chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, a été battu par le candidat conservateur, Richard Lehoux, ancien maire de Saint-Elzéar, ancien préfet de la Nouvelle-Beauce, et ancien président de la Fédération québécoise des municipalités.

Chroniques

Assurances Vos installations sont-elles prêtes pour les vacanciers?

Par Me Antoine Pleau-Trottier, superviseur | Service de la gestion des risques